Présentation de la spécialité

, par Philippe ENRICI

Objectifs Scientifiques et professionnels

La spécialité « Ingénierie Électrique et Fiabilité des Systèmes (ex Energie et Fiabilité) » a pour principal objectif scientifique la formation de spécialistes de haut niveau dans le domaine du traitement de l’énergie électrique, principalement sur la problématique générale de la fiabilité des composants, des systèmes électriques, ainsi que sur les techniques électriques liées au développement durable, soit les systèmes de conversion d’énergie pour les énergies renouvelables.

Cette spécialité a l’originalité de traiter des domaines porteurs de l’industrie électrique ainsi que les industries des domaines technologiques dit innovants (aéronautique, automobile, spatial, développement durable….). Elle apporte aux étudiants des connaissances scientifiques qui abordent à la fois les matériaux, les composants et les systèmes du génie électrique. Cette formation s’appuie principalement sur deux équipes de recherche : l’Institut d’Electronique du Sud (UMR 5214) et Laboratoire d’Informatique, de Robotique et de Microélectronique de Montpellier (UMR 5506). Elle permet donc une ouverture vers la recherche scientifique publique ou privée.

Cette spécialité est un prolongement naturel de la licence « EEA Electronique, Electrotechnique et Automatique » et de toute autre formation à caractère scientifique et technologique dans les domaines de l’EEA, de la Physique… Cette spécialité est également ouverte aux étudiants étrangers qui auraient suivi un cursus à caractère scientifique et technologique et qui souhaiteraient soit compléter ou approfondir leur cursus universitaire, soit obtenir une formation pour et par la recherche pour une continuité en thèse de doctorat.

Les compétences scientifiques et professionnelles acquises au cours de cette formation couvrent :

-La gestion de projets à caractère scientifique et industriel ;
-Le choix des matériaux, composants, structures pour un système de production, transport et conversion d’énergie électrique ;
-La connaissance le dimensionnement de systèmes de conversion d’énergies renouvelables (éolien, hydroélectrique, photovoltaïque, biomasse…) ;
-La conception de solutions techniques de conversion d’énergie répondant à des spécifications et contraintes ;
-La maitrise d’outils logiciels de simulation et de modélisation liés à la conception de composants et à la mise au point de systèmes ;
-L’estimation de la fiabilité des composants, équipements et systèmes de conversion d’énergie ;
-Le développement de systèmes de caractérisation et de mesure ;
-La conception de procédures de test et d’essai de la fiabilité ;
-L’interprétation des résultats des essais de fiabilité ;
-La rédaction de documents, notices et mémoires de synthèse ;
-La maitrise de l’anglais technique et scientifique.

Cette spécialité permet aux étudiants d’exercer les métiers d’ingénieur d’études, de recherche et développement et de chef de projet dans les industries du génie électrique. Elle leur permet de travailler dans les industries de production, de fabrication et d’exploitation et d‘avoir des fonctions commerciales. Cette formation leur donne également la possibilité de s’orienter vers les métiers de l’enseignement secondaire, de l’enseignement supérieur et de la recherche (études doctorales).