Installer Linux sans Risque et sans Douleurs Utilisation de VirtualBox pour un Linux dans une fenêtre

, par Mikhaël MYARA

Introduction

Cet article est une amélioration d’un article plus ancien. Le but est donc le même : installer un linux dans une fenêtre sous Windows (XP ou Vista).
Il propose une solution alternative et très avantageuse par rapport à l’utilisation de VirtualPC de Microsoft, grâce à l’utilisation de VirtualBox de Sun. Le résultat est une installation plus simple, plus propre et fonctionnant sous toutes les versions de Windows sans restriction à partir de XP.
Il vous faudra télécharger 2 logiciels :
- VirtualBox qui est un simple logiciel sous Windows. Vous pourrez le télécharger ici. Téléchargez bien la version "Windows" et non la version "Linux".
- Une distribution de Linux. Je vous conseille Linux Ubuntu, c’est une distribution bien équilibrée, assez peu gourmande, facile à mettre à jour, et il est aisé d’y installer de nouveaux logiciels. Vous pouvez télécharger Linux Ubuntu ici. Descendez jusqu’au bas de la page, les options cochées par défaut sont correctes. N’optez pas pour une version 64 bits si on vous donne le choix, c’est totalement inutile. Cliquez sur "Télécharger Maintenant". Enregistrez le fichier. Le téléchargement peut être un peu long (c’est un gros fichier, environ 700Mo), si vous avez une connexion ADSL lente, réalisez le téléchargement à partir de l’université.
Une fois que vous avez ces deux fichiers, vous pouvez commencer l’installation. Le fichier que vous obtenez est un fichier au format "ISO" et représente l’image exacte d’un CD contenant Linux.

Etape 1 : Installation de VirtualBox

Il est préférable de ne faire aucune utilisation d’internet pendant cette installation (téléchargement, MSN, ...), sans quoi la connexion risque d’être momentanément interrompue. L’installation est simple, il suffit de suivre ce qui est proposé par l’assistant d’installation. Vérifiez toutefois que les options ci-dessous sont cochées :

Etape 2 : Installation de Linux sous VirtualBox

Ici les choses se compliquent un peu. VirtualBox est un logiciel qui simule le comportement d’un ordinateur complet, mais cela se fait dans une fenêtre. Le but est de simuler le fonctionnement d’un PC pour disposer d’un Linux dans une fenêtre. On parle de "Machine Virtuelle", pour signifier qu’il s’agit d’un "faux PC".

Il va donc falloir définir entièrement le PC en question, en définissant notamment la quantité de RAM, la taille du disque dur, etc etc. Le disque dur du PC Virtuel sera un simple fichier de votre PC sous Windows. Voici les différentes étapes à suivre :

1. Dans la fenêtre principale de VirtualBox, choisir l’icone "Nouveau".

2. L’installation vous demande ensuite de choisir un nom et un système d’exploitation à installer dans la machine virtuelle. Dans notre cas, ce sera Linux Ubuntu.

3. Il faut ensuite dimensionner la RAM du PC Virtuel. Pour installer un Linux récent, 512 Mo de RAM typiques sont utiles, 1 Go est confortable. Notez que la machine virtuelle utilisera la RAM de votre PC, et si cela est possible faites en sorte qu’il reste au moins 1 Go au PC pour fonctionner.

4. VirtualBox demande ensuite des informations sur le disque dur Virtual à créer. Dans cette étape, demandez à créer un nouveau disque dur et choisissez le mode "Image disque à taille dynamique".

5. Pour la taille du disque dur, c’est un peu au choix. Si votre utilisation de Linux se limite à reproduire les travaux pratiques de Langage C, une taille de 4 à 5 Go est amplement suffisante.

6. une fois que la machine virtuelle est créée, vous obtenez la fenêtre ci-dessous :

7. Il vous faut maintenant installer la machine virtuelle. Si c’était un vrai PC, on mettrait le CD dans le lecteur CD et on démarrerait l’ordinateur. Ici c’est la même chose, sauf que le CD que l’on a est un fichier (le fichier ISO de Linux Ubuntu que vous avez téléchargé) et que le lecteur CD est celui de la machine virtuelle. Cliquez donc sur "disque optique", puis "Insérer un disque optique"puis "Fichier image ISO", comme cela est montré sur la copie d’écran ci-dessous :

Cliquez ensuite sur l’icone encerclée de rouge.

8. Il faut maintenant ajouter ce CD à la liste des disques connus par VirtualBox :

Cliquez sur "Ajouter", puis allez chercher sur votre disque dur le lieu où vous avez enregistré le fichier .ISO correspondant à Linux Ubuntu (typiquement dans votre dossier "téléchargements". Une fois que c’est fait, validez autant de fois que nécessaire pour revenir à la page principale.

9. Démarrez la machine virtuelle : cliquez sur l’icone "lancer". Après avoir un peu patienté, vous arrivez à l’écran suivant :

Si c’est bien le cas, c’est que le CD d’installation de Linux a bien démarré. Déplacez les flèches du clavier pour sélectionner "Francais".

10. Vous avez ensuite l’écran ci-dessous. Choisissez la deuxième option "Installer Ubuntu" avec les flèches et validez avec la touche entrée.

11. L’installation de Linux démarre, il suffit de suivre les indications. Ne pas se soucier du fait qu’il parle de formater ou repartitionner le disque dur, il ne s’agit pas de votre disque dur mais de celui de la machine virtuelle. A la fin de l’installation, Linux proposera de redémarrer. Validez cette proposition.

12. Pendant le redémarrage, Ubuntu affiche "please remove the disc, close the tray (if any) and press Enter". A ce moment la, allez dans le menu "Machine" puis "Redémarrage". Ensuite, aller le plus rapidement dans "Périphériques" puis "Ejecter le disque". A ce stade, linux redémarre et vous arrivez au login.

Installation de Code::Blocks

1. Une fois loggué, lancez le Terminal (Applications->Accessoires->Terminal). Dans la fenêtre du terminal, tapez :

sudo apt-get install codeblocks

Linux demande ensuite le mot de passe de votre compte puis une confirmation. Ensuite l’installation se fait.

Une fois codeblocks installé, il faut encore ajouter l’installation de g++ :

sudo apt-get install g++

2. Test de Code::Blocks
Code::Blocks a été ajouté dans le menu des applications (Applications-> Programmation -> Code::Blocks IDE. Pour l’utilisation de Code::Blocks, vous pouvezlire cet article, dans la partie "Utiliser Code ::Blocks".